En 2013, Lea Lange eut la brillante idée de lancer une boutique en ligne d’art abordable, en sélectionnant des designs uniques par des artistes venant des quatre coins du globe, afin de les faire entrer dans les intérieurs à travers l’Europe. En 2014, elle fonde JUNIQE avec Marc Pohl et Sebastian Hasebrink. Pendant les deux premières années, le trio parvient à lever plus de 20 millions d’euros et JUNIQE se métamorphose en une équipe de 100 personnes. En 2018, elle sera également un membre du jury de l’émission télévisée allemande « START UP ! », qui commence le 21 mars sur SAT.1.

Nous nous sommes assis avec notre fondatrice un après-midi pour parler de ses plus grands succès et des défis auxquels elle doit faire face en tant que jeune entrepreneuse. Lea nous a également révélé trois qualités essentielles qu’elle pense que n’importe quel(le) aspirant(e) entrepreneur(se) devrait montrer pour réussir.

Rencontre avec Lea Lange

Chez JUNIQE, tu es en charge des départements d’achat d’art, branding, RP, merchandising, contenu et design. À quoi ressemble une journée typique pour toi ?

Je n’ai pas vraiment de journée « typique » à proprement parler. Chaque jour est différent du prochain et les événements arrivent souvent de manière inopinée. Vous me trouverez généralement en train de courir les rendez-vous et réunions, et je travaille toujours simultanément avec les différentes équipes. Un jour, j’élabore la stratégie 2018 avec mes co-fondateurs avant de préparer notre séminaire trimestriel. Le prochain, j’analyse un questionnaire consommateur avec notre directeur du merchandising pour déterminer l’expansion de notre portfolio de produits. Et le suivant je me trouverai en rendez-vous avec le CEO de Karstadt (Grand Magasin allemand, ndlr) pour un partenariat retail.

Quels ont été les plus grands défis auxquels tu aies dû faire face depuis la création de JUNIQE ? Qu’en as-tu appris ?

Au début, nous pensions qu’après la première levée tout tomberait en place. Mais dans la réalité, c’est exactement le moment où le travail commence. Monter une entreprise de toutes pièces est un défi incroyable. Quand tu commences, tu as l’impression que tout arrive au même moment. Tu dois te préparer à l’inattendu et à devoir réagir vite. J’ai rapidement appris à prendre les échecs comme des défis, puis à les accepter et à trouver de nouvelles solutions. Tout ça a valu le coup, sans aucun doute.

Quel a été ton plus grand succès avec JUNIQE jusqu’ici ?

Ce n’est pas une question facile. Était-ce le moment où l’on a finalisé notre premier tour de levée et savions que l’on pouvait lancer l’affaire ? Ou le jour où l’on a atteint la barre des 100 employés ? Ou lorsque l’on a ouvert les marchés de la France et du Royaume-Uni ? Nous avons eu tellement de choses à célébrer au cours des quatre dernières années, et je suis confiante dans le fait qu’il y en aura encore beaucoup. Chaque succès, petit ou grand, contribue à notre vision de rendre l’art accessible à tous.

Je viens au bureau le matin avec la certitude d’être enthousiasmée par la grande variété de projets que l’on crée chaque jour. Je suis constamment en train de chercher de nouvelles solutions et je suis toujours prête à me réinventer.
Lea Lange, JUNIQE-Founder

Comment parviens-tu à équilibrer vie professionnelle et vie personnelle ?

En tant que fondateur de start-up, le travail ne s’arrête jamais vraiment. Heureusement, nous avons construit des équipes très solides chez JUNIQE ces dernières années. J’étais souvent loin du bureau l’année dernière car on filmait « START UP ! » à Berlin mais aussi Hambourg et LA, et mon équipe ne pouvait me joindre que par intermittence par e-mail ou Skype. Mais ils ont fait un travail formidable pour tenir la forteresse - ils ont maîtrisé leurs tâches de manière indépendante et avec aise. C’était un beau témoignage du fait que, si tu investis beaucoup de temps dans tes employés et procédés, tu seras récompensé avec la liberté de pouvoir t’investir dans des projets externes de temps à autre, ou même de t’octroyer une semaine complète de vacances.

Quelle est la partie de ton job que tu préfères ?

J’ai toujours été passionnée d’art et de design, et mon job me permet de faire partie de ces mondes au quotidien. On travaille avec plus de 600 talents créatifs, tels que Shot by Clint, Studio Nahili et Tom Abbiss Smith, pour ne citer que quelques un de mes préférés. Notre communauté d’artistes s’agrandit sans cesse. Je viens au bureau le matin avec la certitude d’être enthousiasmée par la grande variété de projets que l’on crée chaque jour. Je suis constamment en train de chercher de nouvelles solutions et je suis toujours prête à me réinventer. Une chose est sûre : on ne n’ennuie pas une seconde chez JUNIQE - et j’adore ça !

3 conseils de Lea pour les aspirants entrepreneurs

1.Testez votre idée auprès de votre cible

Vous avez coché toutes les cases de la liste des « choses à faire pour monter sa boîte », votre business plan est en route pour l’imprimeur, et vous êtes assez confiant dans le fait que vous avez trouvé une niche ? Le temps est venu d’évaluer si vous avez réellement compris vos marchés, en parlant directement à vos clients potentiels. Posez-vous les questions suivantes assez tôt : qui sont vos cibles ? Quels médias les intéressent ? Quels seraient leur motivations à visiter votre boutique et acheter vos produits ? Votre idée peut être solide, mais vous avez besoin d’examiner de près vos cibles - vous êtes peut-être en train de regarder votre marché d’un angle, en oubliant un autre.

2. Essuyez les refus et utilisez-les pour vous améliorer

Chaque jour, vous allez être confronté avec des décisions qui vous feront sortir de votre zone de confort, souvent avec des résultats que vous ne pouviez pas anticiper. Que votre recherche de fonds s’éternise ou qu’un candidat de rêve vous laisse tomber, ne lâchez pas prise et concentrez-vous sur l’essentiel. Ne vous découragez pas et gardez la volonté de vous améliorer. C’est toujours un défi, mais pas à pas, vous avancerez.

3. Trouvez un équilibre sain entre passion et ambition

Soyez prêt à investir tout votre temps dans votre entreprise, parce que ce sera le centre de votre univers pour les mois et années à venir. Au début, chaque petit détail semblera être une priorité de premier ordre, et c’est assez probable que votre petite équipe aura plus qu’assez à faire sur tous les fronts. C’est à ce moment là qu’il est important de déterminer ce qui est réellement important et ce qui est accessoire. Prenez la décision consciente de ne pas faire certaines choses. Concentrez vos efforts sur les tâches qui mèneront votre idée à l’étape supérieure et assurez-vous de ne jamais perdre le dévouement et l’ambition que vous aviez au début, parce que vous en aurez besoin tous les jours !

L’histoire de Lea débuta avec l’idée d’apporter l’art dans la vie quotidienne de tous. Aujourd’hui, JUNIQE est une marque lifestyle établie sur le marché européen. Notre devise ? Rester motivé et ne jamais cesser de sourire. Maintenant que l’on éveillé votre curiosité, êtes-vous prêt à découvrir nos collections ?


Découvrez l’art mural JUNIQE

Texte : Valeria Sambale

Traduction : Diane Mironesco

 
×